当前位置: 主页 > 正文

凯发k8官网手机客户端:Le plus grand bloc commercial au monde prévu pour 2020

来源:未知 时间:11月08日

        
2019-11-08 13:56 | French.china.org.cn

D’ici la fin de cette anne, les quinze pays impliqus dans la mise en place du Partenariat conomique rgional global (RCEP pour Regional Comprehensive Economic Partnership) vont essayer de rsoudre les nombreuses questions restantes, afin de conclure cet accord en 2020, a annonc mercredi le ministre du Commerce.

D’aprs les analystes, les rcentes avances majeures dans la finalisation du RCEP − qui entrinerait la cration du plus grand bloc commercial au monde − sont significatives au niveau symbolique et constituent un accomplissement majeur.

A l’occasion d’une confrence de presse, le vice-ministre du Commerce de Chine, Wang Shouwen, a fait savoir que les parties concernes allaient renforcer leurs efforts pour finir les consultations sur les points problmatiques restants, achever la rvision du texte ds que possible et acclrer les procdures nationales ncessaires pour crer les conditions la signature de cet accord de libre-change ds l’anne prochaine.

En ce qui concerne la rsolution des questions restantes, la principale tche pour les parties concernes est de conclure les consultations sur l’accs au march mutuel, affirme Yang Zhengwei, le directeur-gnral adjoint du Dpartement du Commerce international et des affaires conomiques affili au ministre du Commerce.

Le RCEP est une proposition d’accord de libre-change entre les dix Etats membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) −  savoir l’Indonsie, la Thalande, Singapour, les Philippines, la Malaisie, le Vietnam, le Brunei, le Cambodge, le Myanmar et le Laos − et l’Australie, la Chine, le Japon, la Nouvelle-Zlande, l’Inde et la Rpublique de Core, pour lequel les ngociations ont t officiellement lances en 2012.

Lundi, l’occasion de la 22e Runion des dirigeants ASEAN-Chine, Japon et Rpublique de Core (10+3) Bangkok, quinze pays participants au RCEP ont conclu globalement l’ensemble des ngociations sur l’accs au march.

Ce jour-l, l’Inde n’a toutefois pas sign l’accord, le pays craignant que l’ouverture de son conomie ne sape sa base nationale de production manufacturire dj fragile.

Wang Shouwen a indiqu qu’avec la signature de quinze Etats membres, le RCEP deviendrait dj la plus grande zone de libre-change au monde. Si l’Inde rejoint l’accord aprs la rsolution des derniers points de ngociation, l’chelle de cet accord en sera d’autant accrue, a-t-il soulign.

Les quinze Etats membres vont rester en contact avec l’Inde et continuer de ngocier avec elle, afin d凯发k8官网手机客户端e rsoudre ses dernires proccupations.  Tout le monde est favorable l’accession le plus rapidement possible de l’Inde ce trait commercial , a insist le vice-ministre, ajoutant que la conclusion de cet accord apporterait des bnfices colossaux pour la rgion, pour la Chine et pour l’con凯发k8官网手机客户端omie mondiale.

Dans sa configuration actuelle, le RCEP permettrait de couvrir prs de 30 % de l’conomie mondiale. Si l’Inde tait incluse, sa couverture passerait 32 %.

La date pour la signature d’un accord formel doit encore tre finalise. Celle-ci mettra fin sept longues annes de ngociations et jouera un grand rle dans la poursuite de l’intgration des conomies de la rgion.

Siriwan Chutikamoltham, matre de confrences et directeur acadmique du programme Nanyang Fellows MBA l’Universit de 凯发k8官网手机客户端technologie de Nanyang Singapour, estime que la conclusion du RCEP constituerait un accomplissement majeur aprs un  processus long et ardu .

Selon lui, cet accord envoie un message immdiat en faveur de la coopration internationale et du soutien au commerce:  Il s’agit d’un dveloppement positif trs attendu dans le contexte d’anti-mondialisation et de populisme politique de ces dernires annes , explique-t-il.

Il espre que la conclusion de cet accord permettra de lever le brouillard d’incertitudes conomiques et de stimuler la croissance.

 Couvrant 29 % de l’conomie mondiale, le RCEP est un accord commercial significatif tous points de vue , analyse Melissa Conley-Tyler, la directrice de la Diplomatie au sein du laboratoire d’ides Asialink l’Universit de Melbourne.

 Depuis que les ngociations ont t formellement lances en 2012, il a fallu 28 cycles de ngociations pour que quinze pays puissent parvenir un accord sur 20 chapitres de ce document , ajoute-t-elle.

Pour Alice de Jonge, Matre de confrences l’Ecole de commerce Monash Melbourne, l’importance de cet accord ne doit pas tre sous-estime:  Non seulement, il rappr凯发k8官网手机客户端oche [les membres de] l’ASEAN entre eux, mais galement les cinq autres conomies rgionales, dont la Chine. Il de凯发k8官网手机客户端vrait permettre une intgration approfondie des chanes de valeur et d’approvisionnement.